“L’hospitalité est un universel de l’humanité ; c’est le refus de l’accueil qui est une sorte d’effort” – Jean-Jacques2019-01-28T19:19:52+00:00

Project Description

“Il faut se souvenir du film « Les lois de l’hospitalité » de Buster Keaton”

Jean-Jacques
71 ans – Retraité

Je suis un retraité de 71 ans. Je suis marié depuis 42 ans avec une épouse qui a partagé, bien sûr, ces aventures. Je ne sais pas très bien comment nous nous sommes retrouvés à héberger l’un ou l’autre. Le hasard bien sûr de la rencontre avec la personne sans logis ou avec celui qui ne peut plus prendre en charge et vous demande de prendre le relais. Bien sûr avant cela il y a la révolte contre les politiques hostiles et démagogiques (la loi Pasqua de 1993 qui agitait déjà la question de la nationalité).

Pour partir de beaucoup plus loin tout le monde sait que l’hospitalité est un universel de l’humanité et que c’est le refus de l’accueil qui est une sorte d’effort : se souvenir du film « Les lois de l’hospitalité » de Buster Keaton où Buster, amoureux de la fille d’une famille qu’il ignore, traditionnellement ennemie, ne peut qu’être très bien traité dès qu’il franchit le seuil de la maison.

Sinon, ce qui se passe, c’est que quelqu’un que l’on accueille par nécessité se met alors à exister pour vous tel qu’il est, avec qui se créent des liens particuliers dont personne n’est maître.