“On peut changer la vie des gens en leur portant de l’attention…” – Isabelle & Eugenio2019-02-02T18:15:10+00:00

Project Description

“Pour nous, un « migrant » est avant tout une personne déracinée, blessée, qui doit reprendre racine dans une société très différente de la sienne”

Isabelle & Eugenio (Lyon)
54 ans – Visiteuse médicale
56 ans – Informaticien

Nous avons la chance d’avoir un appartement assez grand à la Croix-Rousse (surtout depuis le départ de notre fils), nous sommes ce qu’on appelle communément des bobos !

Nous avons également la chance de beaucoup voyager, et partout nous avons le plus souvent été accueillis chaleureusement et avec bienveillance. Ce sont ces rencontres humaines qui ont concrétisé les mots « hospitalité » et « fraternité ». Nos meilleurs souvenirs de voyage sont avant tout de belles rencontres humaines.

Pour nous, un « migrant » est avant tout une personne déracinée, blessée, qui doit reprendre racine dans une société très différente de la sienne, loin de tous ceux qui l’aimaient, la protégeaient et favorisaient son développement. Nous pensons qu’accueillir c’est recréer un peu de ce terreau nécessaire à son nouvel enracinement.

La France (donc nous citoyens français) accorde le droit à des migrants de rester sur notre sol, parmi nous. Le meilleur moyen de vivre ensemble, de partager les codes sociaux, culturels et d’apprendre la langue, n’est-il pas de partager le quotidien d’une famille française ?

C’est ce qui nous a poussé à héberger un premier couple afghan qui dormait dehors dans le froid de janvier 2017.

Puis, par l’intermédiaire de l’association SINGA et son programme CALM (Comme A La Maison), d’accueillir un jeune afghan pendant 14 mois.

Ces rencontres humaines ont tissé des liens forts, et nous ont autant enrichis que ceux à qui nous avons ouvert notre porte.

On peut changer la vie des gens en leur portant de l’attention…